Sexualités Humaines

Sexualites Humaines
hypnose
hypnose
hypnose
hypnose

 

Sexualités Humaines



annuaires formation hypnose Petites Annonces Médicales recherchez

 

 

 

Actualité en Hypnose

 

Haute Autorite de Sante
La Haute Autorité de Santé délivre son certificat HON au site hypnose-Ericksonienne.org

Hypnose Ericksonienne Org Charte HON

hypnose ericksonienne

L'agenda des Formations, Conférences en Hypnose Ericksonienne
sur
hypnose-Ericksonienne.org


 

cfhtb

Résumés des Congrès d'Hypnose & Thérapie Brève de la Confédération Francophone d'Hypnose et Thérapie Brève

hypnose

 



Congrès Hypnose et Dépression: Dépression, Hypnose et Thérapies Brèves

hypnose-Ericksonienne.org

 

 

Sexualité

TROUBLES DE LA FIDELITE
Réparation narcissique et place du tiers

Ou comment jalousie, fidélité et infidélités s'inscrivent à la fois dans la sphère privée, intrapsychique et dans notre modèle de société...

 

L’idée de fidélité (sentimentale, sexuelle) se conçoit généralement dans une relation à deux. Elle renvoie ainsi à celle d’exclusivité, et se trouve alors associée à la jalousie dès lors que cette exclusivité, qui est aussi une possessivité, paraît menacée. La fidélité et son contraire, l’infidélité, de même que la jalousie, se définissent donc à partir d’une relation à deux qui délimite la place des tiers. Ainsi considère-t-on communément que la fidélité est de ne pas avoir de relations extra-conjugales, que l’infidélité est d’en avoir, et que la jalousie apparaît lorsqu’un tiers fait irruption dans une relation à deux. Mais les choses sont en réalité plus complexes.

En outre, notre époque connaît une augmentation de cas psychopathologiques dits limites, dont la particularité est de relever de troubles du narcissisme préœdipiens que Freud avait déjà effleurés en son temps et qui obligent à penser dans les champs psychanalytique et psychiatrique. La question de la fidélité et celle de la jalousie, faisant d’abord penser à des problématiques œdipiennes, prennent alors un tour plus régressif sur le plan pulsionnel et de la relation d’objet. Or, la psychologie n’étant pas un domaine à part des autres dimensions de la vie en société, cet infléchissement de la question de la fidélité, en parallèle de discours qui défendent l’infidélité ou l’amour multiple et condamnent toute forme de jalousie, doit être rapporté à une évolution globale de la société et de la culture qui y domine, et où croissent les dépressions.

 

Qu’est-ce que la fidélité ?

Mais commençons par préciser les concepts. Qu’est-ce que la fidélité ? En première approche, l’étymologie peut ici nous aider. « Fidélité » est dérivé du latin fidelis, lui-même formé sur le latin fides, qui veut dire « foi ». On peut penser ici aux fidèles d’une église, qui pratiquent régulièrement une religion. Mais en quoi la fidélité conjugale aurait-elle à voir avec quelque chose comme la foi ?

Il ne faut pas s’arrêter au sens religieux de la foi, au risque sans quoi de ne considérer la fidélité dans le couple que comme une vieille antienne judéo-chrétienne et donc à ce titre dépassée. On entend en effet souvent dire que la fidélité est d’inspiration religieuse, donc morale, ce qui suffirait à en invalider le principe (étant bien connu aujourd’hui, par un renversement pour le moins curieux, que tout ce qui est moral est mal…).

Et certes, l’interdit de l’adultère figure parmi les dix commandements de l’Ancien Testament. Mais ce n’est pas comme supposé commandement divin que l’interdit de l’adultère nous intéresse, et ce n’est pas dans son rapport à la foi religieuse que la fidélité a à être définie, dans la mesure où notre réflexion n’entend pas être religieuse mais rationnelle. Pourtant, la fidélité, au moins sur le plan étymologique, a bien un lien avec la foi. Mais de quelle façon ? Nous l’avons dit, « foi » vient du latin fides. Or, fides est dérivé du verbe fidere, qui signifie « se fier ».

La foi n’est donc pas à comprendre ici en son sens restreint de croyance en la vérité d’une religion, mais dans son rapport à la confiance (dérivé du verbe confidere). Du point de vue de l’étymologie latine, la fidélité est donc liée à la confiance. En pratique aujourd’hui, elle l’est aussi. Etre fidèle dans une relation amoureuse, c’est prendre un engagement envers une autre personne et s’y tenir. Lorsque l’engagement est rompu, la confiance l’est également

 

David Simard.




Pour lire la suite et commander la Revue Sexualités Humaines...



 

 

hypnose et therapie breve

 

Quoi de Neuf en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves:

www.hypnose-Ericksonienne.org

Abonnement GRATUIT la News Letter
E-Mail :
Nom (optionnel) :
Inscription

Sexologues...



 

 

Hypnose & Ostéopathie

formation hypnose et doouleur à Paris

Apport de l'Hypnose en Ostéopathie dans le cadre des FIV, de la PMA, des troubles de la fertilité et de la grossesse

 

 

 

Accueil | Annuaires Therapeutes | Centres de Formation | Bibliographie | Editoriaux | Email | Netiquette | Forum | News | Moteur de Recherche | Liens |
Vous êtes thérapeutes: Inscription des praticiens et thérapeutes dans nos annuaires @
Philippe Sorg | infos légales 1998 - Paris